Sujet encore tabou, l’alopécie féminine est pourtant un thème qui devrait être abordé plus souvent. Dans une société où les cheveux sont un réel atout de séduction pour la gent féminine, imaginez le calvaire que doivent endurer celles qui souffrent de calvitie…

Si malheureusement tel est votre cas, ne perdez pas espoir. En effet, grâce aux récentes avancées technologiques, les origines de ce phénomène ont été mieux cernées et des traitements efficaces ont vu le jour.

Quelles sont les causes de la calvitie ?

Très souvent, la calvitie femme apparaît suite à un événement traumatisant autant sur le plan psychologique que physiologique. Stress, maladies graves, affections de la thyroïde, carences sévères… Il en faut peu pour éprouver la robustesse de votre crinière.

Dans certains cas, l’origine du problème est liée à un dérèglement hormonal. Si vous changez de pilule contraceptive ou arrêtez d’en prendre après de longues années, ne soyez pas surprise de perdre vos cheveux. De même, la ménopause ou le début de la puberté peuvent être des moments décisifs pour la vitalité de vos cheveux.

À cet instant précis, une pensée effleure votre esprit : « Si les changements hormonaux étaient si déterminants dans la survenue de l’alopécie féminine, plus de femmes en souffriraient ». Votre raisonnement est parfaitement logique.

À vrai dire, bien que tous ces éléments aient montré leur importance, les facteurs génétiques restent le facteur dominant. Observez votre mère… Cette dernière souffre-t-elle de calvitie ? Si oui, ne soyez pas surprise d’en être victime avec le temps.

Traitement de la calvitie : quelles solutions existent ?

Depuis plusieurs années, l’application de Minoxidil à 2 % a montré son efficacité dans la lutte contre l’alopécie. Dès les premières chutes de cheveux, appliquez la crème deux fois par jour à la base du cuir chevelu. Attention à ne pas l’étaler sur d’autres parties du corps car elle favorise la poussée des poils et du duvet.

Concernant la prise du Minoxidil 2 %, les médecins ont conclu que les résultats étaient d’autant plus visibles que le traitement commençait tôt. En effet, au début de la calvitie, les follicules ont encore la capacité de produire rapidement de nouveaux cheveux. Plus vous attendez pour commencer à soigner votre calvitie, plus il vous sera difficile d’avoir des résultats probants.

À noter que peu importe l’avancement de votre calvitie, le Minoxidil à 2 % nécessite une utilisation régulière sur plusieurs mois pour avoir un effet réel.

Quelles autres solutions pour traiter la calvitie ?

Si vous n’avez pas la patience d’attendre plusieurs mois pour retrouver une chevelure dense, il est possible de recourir à une greffe de cheveux. Opération chirurgicale dont le prix avoisine les 2 500 €, c’est un traitement rapide et surtout très efficace.

Pour les femmes réticentes à toutes formes de traitements, il est possible d’opter pour des perruques. De plus en plus naturelles, les perruques permettent d’adopter des styles capillaires variés sans faire d’efforts.

Êtes-vous une femme souffrant d’alopécie ? Que cette perte de cheveux ne vous fasse pas perdre votre confiance en vous. Aujourd’hui, il existe une pléiade de solutions qui vous permettront de retrouver votre crinière d’antan